Beauté : Attention aux produits utilisés sur la peau !

0
154

Le maquillage et les soins pour la peau sont en plein essor. Devenus des indispensables de la vie quotidienne, ils ne sont pas moins dangereux pour votre peau et votre santé. Si nous avons toujours entendu parler du parabène, du sulfate, du phtalate comme étant dangereux, dans les faits, ce sont des milliers de produits destinés à des usages fréquents ou occasionnels qui sont susceptible de nuire à votre santé.  

Mais alors, quels sont les risques liés à la consommation de ce type de produits ? Notre peau est-elle conçue pour supporter ce type de traitement ? Comment procéder à une analyse de composition avant achat ? Et surtout quelles sont les alternatives possibles pour associer efficacité, qualité, santé, esthétique et écologie. C’est ce que nous allons voir dans cet article.


Quel est le lien entre la peau et les maladies ?

La peau, cet organe protecteur couvre l’ensemble du corps pour constituer une barrière protectrice contre les infections et autres menaces extérieures. Ce premier rempart protège les autres organes des blessures, des chocs et des rayons de soleil.

La peau joue plusieurs rôles clés dans notre corps. Elle se charge notamment de :

  • Constituer une barrière cutanée : une protection efficace contre les agressions extérieures : chocs, pollution, microbes, ultraviolets ;
  • Réguler la température du corps ;
  • Synthétiser certaines hormones : à l’image de la vitamine D essentielle à notre organisme ;
  • Renforcer l’immunité de l’organisme : en bloquant les virus, bactéries et allergènes.

En plus de ces agressions, nous faisons subir à notre peau des agressions externes supplémentaires sans même le savoir. Résultat, apparitions de rougeurs, démangeaisons et irritations trop souvent négligées. Et si ces symptômes étaient causés par des produits cosmétiques que nous utilisons tous les jours ? Maquillage, crèmes hydratante, masques, autant de produits qui peuvent agresser notre peau et la mettre à rude épreuve. 

Quels sont les substances auxquelles il faut faire attention ?

De nos jours, les produits cosmétiques industriels contiennent tous des produits chimiques visant à améliorer ou stabiliser leurs préparations. Conservateurs, épaississants, émulsifiants, colorants, etc. sont donc présents dans les produits même les plus basiques. Ces substances à priori inoffensives se sont révélés être très dangereuses pour la santé.  

A titre d’exemple, voici une liste non exhaustive des substances nocives présentes dans les produits du quotidien :

1.  Le méthylisothiazolinone

Ce produit essentiellement présent dans les produits sans rinçage (dans les shampoings, les crèmes hydratantes pour la peau, les gel douche, le maquillage, produits solaires, les lingettes pour bébé, etc.) est un allergène irritant cutané qui reste très longtemps en contact avec la peau.

2. Les parabènes

Les parabène (de la famille des Paraoxybenzoates) sont des conservateurs synthétiques largement utilisés dans les formules de produits non bio. Bien que sa dangerosité n’a pas encore été formellement prouvée, il n’en reste pas moins nocif. Selon la taille du parabène, il peut s’avérer plus efficace mais également plus dangereux.  Les parabènes à éviter au possible sont : l’isobutylparaben, le propylparaben, et le butylparaben. Moins dangereux, le methylparaben et l’ethylparaben restent néanmoins rédhibitoire pour tout produit destiné au soin de la peau. Les parabènes sont de forts perturbateurs endocriniens.

3.Le phenoxyethanol

Le phenoxyethanol est un alcool particulièrement présent dans les lingettes pour bébé, il pénètre dans le sang et cause de lourdes infections du foie. Sa dangerosité est relative, néanmoins, il est fortement conseillé d’éviter tout produit irritant de ce type.

4.  Le triclosan

Le triclosan est un anti-bactérien synthétique ainsi qu’un perturbateur endocrinien connu. Il a été prouvé qu’il a impact direct sur la fonction thyroïdienne ce qui peut avoir des conséquences désastreuses. Il entraine la formation et l’accumulation de résidus cancérigènes dans l’organisme jusqu’à ne plus pouvoir les éliminer. Cette accumulation aux côtés d’autres perturbateurs endocriniens peut avoir des conséquences néfastes sur le moyen à long termes.

5. Le sel d’aluminium

Le sel d’aluminium est surement l’un des plus dangereux, il est très présent dans les antitranspirants. Il est même considéré comme un cancérigène probable. Il empêche le corps d’évacuer les toxines présentes dans l’organisme par la transpiration.

6. L’ethylhexyl-methoxycinnamate

L’ethylhexyl-methoxycinnamate est un important perturbateur endocrinien qui peut causer des dérèglements hormonaux. Notamment connu pour affecter oestrogènes et la « thyroïde ».

Bien que certaines substances soient clairement mises en cause, les marques ne retirent pas lesdits produits pour autant. Pour cause, aucune loi ne stipule clairement leur interdiction sur le sol Français. Plus encore, ces mêmes substances peuvent pénétrer dans l’organisme et déclencher des types maladies plus ou moins graves dont on ne soupçonnerait même pas le lien avec son rouge à lèvre, son fond de teint ou encore son dentifrice.

Comment analyser la composition des produits ?

Les marques l’ont bien compris, nous consommateurs ne sommes pas familiers aux noms des substances souvent trop compliqués. Pourtant, cette démarche devient essentielle. Dans un esprit de lutte contre ces menaces du quotidien, certains sites prennent les taureaux par les cornes et mettent en ligne une liste universelle des produits dangereux, irritants, ou carrément à fuir. Ils contribuent ainsi à répertorier les substances dangereuses qu’il est conseillé de scruter avant achat.

Il existe des applications telles que Yuka, INCI beauty ou encore Clean Beauty. Elles peuvent aider à y voir plus clair, cependant, il faut garder une part de réserve du fait par exemple de la différence de système de notation par exemple.

Pour éviter les substances dangereuses, la solution la plus adaptée est sans nul doute d’éliminer complètement tous ces produits de votre consommation. Cela peut sembler radicale, mais le retour aux bases et le recours aux produits bio revient sur le devant de la scène.

Les produits bio : une alternative efficace ?

Dans un esprit de retour aux bases, il n’y a pas mieux que de privilégier les produits bio. Au-delà d’un moyen efficace pour se tenir loin des substances nocives à la fois pour la santé et pour l’environnement, les produits bio proposent une solution efficace et durable. Ces marques récemment lancées sur le marché rencontrent un véritable succès en vue des polémiques suscitées par les produits industriels synthétiques. De plus ces les marques bio restent efficaces et offrent des résultats équivalents voire meilleurs. Ils sont doux, sentent bon et le plus souvent présentés sans déchets, tout ce qui nous fait plaisir !

Les critères de choix de ce type de produits bio :

  • Zéro déchet : des produits solides ou vendus avec des emballages recyclables ;
  • Produits locaux : toujours privilégier les produits locaux et des marques françaises ;
  • Naturel éthique : autrement dit les produits biologiques et végans (sans nuire aux animaux) ;
  • Design minimaliste : miser plus sur le produit et moins sur l’apparence.

Face à l’engouement des produits bio, des labels font leur apparition pour nous aider à nous y retrouver. Les plus populaires sont :

  • Ecocert ;
  • Slow cosmetique ;
  • Crudly few ;
  • Cosmetique bio « cosmebio ».

Quelques marques à privilégier

Les marques bio redoublent de créativité pour proposer des produits à la pointe du raffinement tout en restant tendance. Les produits bio n’ont rien à envier aux autres produits industriels. Ils sont tout autant efficaces et présentent un impact bien moins important sur l’environnement. Nous citons par exemple :

  • Weleda : existe depuis 1921, weleda est l’une des plus célèbres marques bio qui a recours à des ingrédients exclusivement issus de l’agriculture biologique.
  • Sanoflore : existe depuis 1984 et encourage l’utilisation de produits bio de qualité.
  • Dr Hauschka : cette marque allemande fondamentalement médicinale accompagne la peau dans régénérescence avec des produits aux extraits de plantes médicinales.
  • Melvita : une marque Française qui propose des soins du visage à base de fleur, d’essences de plantes, d’huiles végétales ou encore d’algues mais aussi de miel.
  • Cattier : cette marque bio puise ses sources dans la nature. Elle produit des lotions purifiantes à base de menthe d’arbre à thé et d’agrumes. Elle encourage également la production d’ingrédients issus de l’agriculture biologique.
  • Pur aloé un producteur transformateur d’aloé vera biologique
  • Etc

Les produits non bio mais sans danger pour la peau, est-ce possible ?

Les produits non bio sont-ils tous à mettre dans le même sac ? La réponse est non ! En effet, quelques industries ont pris le pari de se lancer dans la production de produits cosmétiques sans danger pour la peau. Une manière audacieuse de reprendre le pas sur le marché en proposant des articles de qualité produits en France ou ailleurs (comme au Maroc ou en inde). 

C’est notamment le cas de :

  • Cien Soins du visage – Hydratants visage.
  • Nuxe – Huile prodigieuse.     
  • Pepperskin – Masque visage.
  • La Roche-Posay – Soin réhydratant 24h.
  • Le Petit Olivier – Baume lèvres hydratant.              
  • Hemani- Les huiles végétales
  • etc

Pour conclure :

Les produits cosmétiques n’ont maintenant plus de secrets pour vous. Et même les articles les plus banals dont l’usage reste des plus secondaires nuisent à notre santé. Plus encore, ces produits pénètrent à l’intérieur de l’organisme et peuvent causer des dégâts insoupçonnables. Pour toutes ces raisons, boycotter ces produits reste la meilleure solution envisageable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici