Les clous de girofle : zoom sur leurs bienfaits

0
707

Si vous désirez en savoir davantage  sur les clous de girofle, alors vous êtes au bon endroit! Comme toutes les autres épices de son rang, les clous de girofle sont des particules de plante, servant parfois à obtenir des huiles essentielles.

 À travers cet article, on s’intéressera  à leurs bienfaits, leurs usages, leurs contre-indications et bien d’autres.

Mais, avant tout, présentation de  la source du clou de girofle.

Le clou de girofle, d’où provient-il ?

Les clous de girofle sont issus d’un arbre appelé le giroflier. Généralement, c’est un arbre de près de 20 m de haut. Quant à ses feuilles, elles mesurent jusqu’à 12 cm et sont semblables à des rameaux. On y retrouve des fleurs blanches ou roses. L’ensemble des pièces florales en forme de tige et leurs ramifications forment un assortiment sous forme de griffes. Ce sont les boutons floraux, de couleur rose de cet arbre qui sont cueillis (avant leur éclosion). En fait, ce sont là les clous de girofle. Ils sont donc des épices issues du giroflier.

Il faut savoir que  le giroflier est originaire de l’Indonésie, mais en raison de ses nombreux bienfaits, il ne cesse d’être cultivé un peu partout dans le monde.

Clous de girofle: leurs bienfaits

Les clous de girofle ont des vertus anti-inflammatoires, antibactériennes, mais aussi des effets analgésiques. Ce qui fait d’eux une épice dont les bienfaits sont immenses, selon les chercheurs1. Jusqu’aujourd’hui, les investigations  continuent afin de détecter et de prouver d’autres bienfaits du clou de girofle pour la santé.

Le clou de girofle est, en effet, une épice très utilisée dans la cuisine indienne pour parfumer les plats. Ce bourgeon séché du girofle possède également des propriétés médicinales en raison de ses propriétés antibactériennes et antiseptiques.

Les clous de girofle peuvent apaiser :

Les acnés

 Les propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes des clous de girofle font d’eux des outils essentiels pour soulager  certains  problèmes relatifs à la peau. En plus de lutter contre  les acnés, ils aident à combattre  leur développement, ainsi que le développement de toute autre bactérie cutanée.

Les infections urinaires

De par  leurs vertus antibactériennes, les clous de girofle peuvent soulager certains troubles urinaires comme la cystite. Ils permettent d’atténuer la douleur.

Pour expérimenter ceci, il convient de boire une tasse de décoction 1 à 2 fois par jour. Toutefois, il est parfois recommandé d’y mettre une goutte d’huile essentielle de lavande. vous pouvez y ajouter un peu de miel pour atténuer le goût du clou de girofle.

Les maux de dents

Des recherches menées en 2006 avec 73 adultes cobayes 2, ont prouvé que le gel provenant du clou de girofle est l’équivalent de la benzocaïne. Ce dernier, entant qu’anesthésique local est capable de soulager les maux de dents. Il en est de même pour les clous de girofle. Placez-en un sur la dent douloureuse, ensuite serrez vos mâchoires pendant un certain temps et le tour est joué. Grâce à ses composantes antiseptiques et désinfectantes, il permet également de limiter les infections buccales dentaires. Il est aussi indiqué pour apaiser les caries, la parodontite ou la gingivite.

Les troubles digestifs

Il intervient dans  la production de suc gastrique et facilite la digestion. Si vous ressentez des ballonnements, suite à la consommation d’un repas lourds, vous pouvez vous tourner une décoction chaude 3 fois par jour après chaque repas.

La fatigue

Après une longue journée de travail, consommer une solution de clous de girofle sera idéale. Elle stimulera votre organisme et votre corps. Ce sera votre allié tonifiant, si vous êtes physiquement ou intellectuellement fatigué.

Le rhume

Les clous de girofles, trouvent aussi leurs places  pour  prévenir ou soulager un rhume. Dans ce cas, ce ne sont pas les clous qui sont directement utilisés, mais plutôt leur huile. En effet, elle a des propriétés antivirales et antibactériennes qui vous aideront lutter contre  la grippe, le rhume et les autres infections hivernales…

Les clous de girofles ont tellement de  bienfaits qu’il serait impossible d’être certain de tous les exposer ici. Néanmoins, on va s’intéresser ici à  deux de leurs  bienfaits hors du commun. En effet, les clous de girofle sont capables de :

Vous mettre à l’abri des moustiques et des mouches

La senteur des clous de girofle a une puissance incroyable. Elle est utilisée pour éloigner les insectes et les mouches. Il suffit de prendre une orange (pourquoi pas 2 ou 3) et les piquer avec les clous de girofles. Piquer l’orange jusqu’à ressentir son odeur d’agrume. Déposer le tout quelque part dans une  chambre ou dans une armoire et, ainsi on sera à l’abri des insectes de tous genres. L’orange va répandre sa senteur d’agrume et ceci couplée à l’odeur des clous de girofle clous fera l’affaire. Les mites et les mouches sont les insectes qui sont plus priorisés. Il est possible de réaliser ceci également avec une pomme.

Rendre votre cuisine impressionnante

Le parfum des clous de girofles est très agréable. Selon une recette de cuisine, il est possible de les piquer dans un oignon ou une pièce de viande. On les utilise parfois à la cuisine pour parfumer les plats. Ils sont plus sollicités lors des préparations salées. Pour des mélanges à la pâtisserie une dose de ¼ de cuillère à café est largement suffisante.

L’utilisation des clous de girofle

Parfois utilisés sous forme d’huile, les clous de girofle peuvent être directement appliqués ou utilisés de façon particulière. Ils sont utilisés pour des traitements internes, mais aussi externes.

Utilisation interne

En usage interne, les clous de girofle peuvent soulager les douleurs musculaires, les rhumatismes, les infections urinaires et  ont un effet aphrodisiaque. Ils apaisent également les maux de ventre et les ballonnements comme détaillé plus haut.  Les clous de girofle, sont intéressants contre  les parasites intestinaux et contribuent à une digestion plus facile.  On peut y recourir en renfort pour lutter contre certaines infections virales. En usage interne, il est conseillé en générale de bouillir de l’eau dans laquelle reposeront les clous de girofles, après avoir quittés le feu. Ils doivent y reposer pendant environ 30 minutes. Après quoi, la solution filtrée pourra être consommée.

Utilisation externe

En voie externe, les clous de girofle peuvent être utiles  pour nettoyer les plaies. Ils s’utilisent aussi pour aider à combattre certaines infections cutanées, la mauvaise haleine ou la fatigue. Les dentistes conseillent de s’en servir (la solution bouillie et filtrée) pour faire un bain de bouche après chaque repas3.

Dans le cas de cette utilisation, la décoction peut s’appliquer sur la peau. Certains préfèrent la version huile essentielle des clous de girofle.

Contre-indications

Les clous de girofle sont à éviter chez enfants jusqu’à 12 ans. Certains utilisateurs prennent pour raison le fait qu’ils soient déconseillés aux enfants pour leur faire consommer l’huile. Cet acte n’est pas du goût des chercheurs et des pédiatres qui ne cessent de clamer haut et fort que non seulement les clous de girofles ne sont pas recommandés  aux enfants, mais qu’il en est de même pour les huiles essentielles dérivées des clous de girofles. Seuls, les bains de bouche sont préconisés pour les enfants (sur une période donnée). Dans ce cas, il est vraiment important que l’enfant recrache bien la solution.

Les clous de girofles sont aussi déconseillés pour les femmes enceintes ou celles qui allaitent.

Les personnes souffrant  de l’hypertension ou sujettes à  des hépatites, doivent également éviter d’ en prendre.

A titre d’information, il faut retenir qu’un surdosage est capable d’engendrer des troubles gastro-intestinaux qui peuvent conduire aux vomissements. Cela pourrait engendrer aussi des diarrhées ou des nausées.

               

Les informations présentées sur cet article  n’ont pas pour objectif de se substituer à un traitement ou aux conseils d’un médecin, ou d’un spécialiste et doivent de préférence être envisagés sur des recommandations personnalisées

1 Une étude menée par le Laboratoire de Recherche en Sciences Appliquées à l’Alimentation (RESALA)

2 ALGAREER A, ALYAHYA A, ANDERSSON L, The effect of clove and benzocaine versus placebo as topical anesthetics. Journal of dentistry. 2006 ; 34(10) : 747-750.

3 UJU DE, OBIOMA NP. Anticariogenic potentials of clove, tobacco and bitter kola. Asian Pacific journal of tropical medicine. 2011 ; 4(10) : 814-818.


Les informations présentées sur ce site n’ont pas pour objectif de se substituer à un traitement ou aux conseils d’un médecin, ou d’un spécialiste et doivent de préférence être envisagés sur des recommandations personnalisées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici