Comment faire pour soulager naturellement une arthrose ?

0
516

L’arthrose est une maladie articulaire très fréquente notamment chez les personnes âgées. Elle limite les capacités fonctionnelles et entraine des douleurs intenses au niveau de l’articulation. De quoi s’agit-il exactement ? Y a-t-il des moyens pour la prévenir ? Peut-on les soulager avec des méthodes naturelles ? On répond à toutes ses questions dans cet article.

Quelques généralités sur l’arthrose

L’arthrose est un trouble articulaire chronique qui désigne l’usure du cartilage. C’est une structure élastique et glissante qui recouvre les extrémités des os dans l’articulation. Elle survient surtout avec l’âge. Cette affection touche notamment les personnes plus de 40 ans.

Il s’agit surtout d’une maladie mécanique. On n’y retrouve pas des signes d’infection ou d’inflammation. Les symptômes de l’arthrose se manifestent généralement par des douleurs, une raideur articulaire (en particulier au réveil) et des déformations au niveau de l’articulation en question.

Il existe différents types d’arthrose selon l’articulation concernée :

  • arthrose du genou ;
  • arthrose cervicale ;
  • arthrose des doigts ;
  • arthrose lombaire ;
  • arthrose de la hanche ;
  • arthrose du pied ;
  • arthrose de l’épaule ;
  • arthrose du pouce ;

Quels sont les facteurs de risque de l’arthrose ?

L’arthrose apparaît lorsque les articulations sont soumises à des tensions ou des compressions intenses. Le cartilage perd sa souplesse et les deux os se frottent contre eux. Ce phénomène est responsable de la formation d’excroissance au niveau de l’os.

Les facteurs de risque de l’arthrose sont multiples. Voici les plus importants d’entre eux.

Traumatisme articulaire

Les traumatismes sévères comme l’entorse et la fracture d’une articulation sont les principales causes d’une arthrose. Bien entendu, les symptômes n’apparaissent que quelques années plus tard.

Chez les sportifs, cette maladie articulaire peut être due à des activités physiques trop intenses et répétitives.

Enfin, dans 50 % des cas, il est possible qu’une méniscectomie soit à l’origine de l’arthrose. Il s’agit d’une intervention chirurgicale au niveau du genou pour supprimer le cartilage.

Troubles métaboliques

De nombreuses maladies métaboliques sont connues pour être responsables de l’arthrose.

  • La maladie microcristalline : c’est un trouble métabolique qui entraine un dépôt anormal de cristaux au niveau des articulations. Ce phénomène conduit à des crises inflammatoires à répétition qui se traduit ensuite par une arthrose.
  • La goutte : accumulation de cristaux d’acide urique dans l’articulation.
  • La chondrocalcinose : dépôt de cristaux de phosphate de calcium sur les articulations et les cartilages fibreux.
  • L’hémochromatose : concentration élevée en fer…

Excès pondéral

L’arthrose est très fréquente chez les personnes en surpoids. L’excès pondéral entraine la dégradation rapide du cartilage. Il augmente également la charge exercée sur les articulations du genou et de la hanche. Lors de la marche, les genoux supportent 3 à 6 fois le poids du corps. Ces conditions favorisent le développement de la gonarthrose (arthrose du genou) et l’arthrose de la hanche. Les personnes en surpoids sont aussi susceptibles d’avoir de l’arthrose des doigts.

Par ailleurs, une hypothèse soutient que les adipokines (molécules sécrétées par le tissu adipeux) jouent un rôle dans la dégénérescence du cartilage.

Facteurs héréditaires

L’arthrose peut être héréditaire. Diverses études ont démontré l’existence d’un caractère héréditaire de l’arthrose des doigts et du genou. Par exemple, une fille a plus de risque de présenter de l’arthrose digitale si sa mère ou une de ses tantes (du côté paternel) en souffrent aussi.

Comment prévenir l’arthrose ?

La prévention de l’arthrose est basée sur la protection des cartilages articulaires. Il existe différents moyens pour cela.

Entretenir un poids idéal

Le maintien de votre poids santé vous permet de limiter les contraintes mécaniques exercées sur vos articulations ce qui prévient l’apparition d’une arthrose.

D’un autre côté, selon les études, perdre du poids permet de ralentir l’évolution d’une arthrose déjà existante.

Vous pouvez déterminer votre poids santé grâce à l’indice de masse corporelle (IMC). Cette dernière est le rapport entre votre poids (en kilogramme) et le carré de votre taille (en mettre). Idéalement, la valeur obtenue ne doit pas dépasser 25.

Pratiquer des activités physiques et prendre soin des articulations

Pour éviter l’arthrose, vous devez pratiquer régulièrement des activités physiques adaptées à votre rythme. En plus de garder votre corps en forme, elles vont renforcer vos muscles et surtout bien mobiliser vos articulations (oxygénation des articulations).

Cependant, lorsque vous pratiquez du sport, pensez à protéger les articulations, notamment celles qui sont notamment sollicitées. Si possible, évitez de faire des mouvements articulaires répétitifs et trop intenses.

Traiter les maladies articulaires 

Si vous souffrez d’une maladie de l’articulation comme la goutte ou la polyarthrite, vous devez la traiter correctement pour éviter qu’ils provoquent une arthrose. Les personnes ayant des maladies articulaires ont de fortes chances de souffrir de cette affection.

Les solutions naturelles pour soigner l’arthrose

Pour soulager l’arthrose, la médecine naturelle propose de nombreuses palettes de solutions.

Les huiles essentielles

Dans le cadre de l’arthrose, les huiles essentielles dotées d’une propriété antalgique sont particulièrement appréciées. En application cutanée, elles calment les sensations douloureuses. Vous pouvez par exemple utiliser les huiles essentielles de muscade, d’eucalyptus citronnelle et de gaulthérie.

La cure thermale

L’efficacité de la cure thermale est prouvée pour soulager les douleurs de l’arthrose. En effet, l’eau thermale produit un effet sédatif. Aussi, sous l’effet de la chaleur et de la pression hydrostatique, les muscles et les articulations se décontractent et se mobilisent mieux.

En général, une cure thermale dure 3 semaines et offre un grand nombre de soins : massages, bain chaud, bain de vapeur, bain de boue et douche au jet. C’est aussi l’occasion de détendre entièrement le corps.

La kinésithérapie

La kinésithérapie est une technique de référence dans le traitement naturel de l’arthrose. Le kinésithérapeute propose différentes techniques de massage et de mouvement variées. Elle vise surtout à :

  • soulager les douleurs de l’arthrose ;
  • remobiliser les articulations atteintes ;
  • redonner la fluidité des mouvements articulaires ;
  • renforcer les muscles pour mieux soutenir les articulations ;
  • limiter les déformations.

Une alimentation saine pour lutter contre l’arthrose

Avec une alimentation bien adéquate, vous pouvez efficacement empêcher la progression d’une arthrose. Voici quelques aliments à privilégier.

  • Le curcuma, une épice qui a de nombreuses vertus (anti-inflammatoires, antiseptiques, antioxydantes). Il a un effet bénéfique sur l’arthrose. Il va vous permettre de limiter les raideurs et les douleurs causées par cette maladie.
  • Le gingembre, un des aliments les plus connus de par ses vertus. Cette épice peut être votre allié pour soulager les douleurs articulaires de l’arthrose.
  • Le chou, un légume riche en fer, manganèse, vitamines (B1, B6, C, K) et antioxydants. Il est classé parmi les aliments anti-arthrose. Pour soulager l’arthrose, vous pouvez l’appliquer en cataplasme sur la partie concernée.

Utiliser des ventouses contre l’arthrose

 Les ventouses sont très efficaces pour calmer les douleurs en cas d’arthrose. Le praticien pose des ventouses autour de l’articulation en question. Cela va réduire les douleurs arthrosiques et permet de retrouver la mobilité des articulations. Vous allez apprécier une amélioration après une ou deux séances en général (tout dépend des personnes).

Ce qu’il faut retenir c’est que l’arthrose est une affection articulaire chronique. Favorisée par certains facteurs, elle survient très progressivement. À un stade évolué, l’arthrose peut devenir un handicap majeur notamment pour les personnes âgées. Il convient dans ce cas de la traiter dès le début des symptômes et de prendre des mesures préventives pour s’en prémunir et éviter les récidives.

Les informations présentées sur ce site n’ont pas pour objectif de se substituer à un traitement ou aux conseils d’un médecin, ou d’un spécialiste et doivent de préférence être envisagés sur des recommandations personnalisées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici