Et si on revoyait notre alimentation pendant qu’il est encore temps?‏

0
288

D’après Ibn Qayyim, les degrés de l’alimentation sont au nombre de trois:

Premièrement: le degré du besoin
Deuxièmement: le degré de la suffisance
Troisièmement: Le degré de l’excédent.

Il rajoute: le prophète salla allah alayhi wa salam nous a informés que quelques bouchées suffisaient à se maintenir, pour que la force ne chute pas et ne diminue pas. Si on dépasse cela, il faut manger en remplissant le tiers de son ventre et laisser l’autre tiers à l’eau et le dernier à l’air.


Aujourd’hui, on peut clairement dire que la plupart d’entre nous se situe dans la troisième catégorie.
Or, nous savons que l’excédent augmente le risque de développer des maladies cardiovasculaires et de devenir obèse.
Oui j’en vois venir certains: “eh bien, je ne me sens pas concerné, moi je mange comme quatre, j’ai toujours la ligne et je me sens bien, et toc!” ( oui, oui ce monsieur ou madame parfait(e) lol).

A celui-ci ou celle-ci, on pourra répondre que la plupart des maladies chroniques apparaissent à l’âge adulte. C’est donc lorsqu’on est encore jeune qu’il faut veiller à se nourrir sainement.

Manger sainement n’est pas synonyme de privation. Bien au contraire, on peut manger de tout mais en quantités raisonnable.
” Oh non, moi je ne peux pas, je vais m’affamer!”
” Ah oui, et tu fais commet pendant le Ramadan? Ne réduits-tu pas ton alimentation? ( Et toc,na!).

Allez petit argument qui va toute nous motiver: en plus de s’éviter bien des maladies, manger sainement revient à obtenir une taille de rêve! (Ben oui, nous ne sommes pas outes des madames parfaites. Oui je sais comment vous parler les filles!)
En effet, il a été démontré que l’on perdait du poids durablement, simplement en reprenant de bonnes habitudes alimentaires!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici