Jeûne et naturopathie : comment se préparer au mois de Ramadan et en tirer un bénéfice sur sa santé ?

0
775

Le mois de ramadan arrive à grand pas. Et si nous pensions à le préparer pour l’accueillir en peine forme ?

Et si on en tirait un bénéfice sur le long terme au niveau de notre santé ?

Le but du jeune est d’atteindre la piété, cependant nous allons nous pencher ici sur le grand bienfait qu’il apporte sur le plan physique.

  • Le jeûne et la détox : un principe en naturopathie

Le jeûne apporte un bienfait au corps, et c’est à ce point que l’on va s’intéresser. Le jeûne est un des principes en naturopathie. Il permet en quelque sorte de nettoyer notre corps et constitue une cure de détoxification ou détoxinations.

Les toxines (produites par le corps) et les toxiques (venant de l’extérieur) sont des déchets que le corps doit éliminer.

La détox a pour but de supprimer ces toxines métabolites accumulées dans le corps et qui nuisent à son bon fonctionnement, ce qui peut être source de maladies.

Le surplus de « déchets » de l’organisme à différentes causes dont :
*un apport alimentaire supérieur aux besoins

*des substances chimiques ou synthétiques difficilement éliminables

* le stress

*un manque d’activité physique

Outre l’élimination des « déchets », le jeûne permet de reposer son système digestif. L’énergie qui n’est pas consacrée à la digestion est mise au service du reste de notre organisme, ce qui permet de corriger les dysfonctionnements.

De plus, le jeûne permet lors de la reprise de l’alimentation de manger en quantité raisonnable. En effet, à la suite d’un jeûne on se rend souvent compte que l’on mange trop, et parfois même sans la sensation de faim.

Le jeune peut faire peur de par son côté restrictif, cependant dites-vous qu’il apporte des résultats rapides. Pour autant, il faut savoir que dans un premier temps certains effets secondaires peuvent apparaitre (boutons, maux de tête, sommeil perturbé, cela est dû aux toxines remises en mouvement. Cela n’est qu’une passade qui peut vous permettre de résoudre à terme ces problèmes de peau et de sommeil.

A présent, nous allons voir quelques conseils pour préparer au mieux le mois de Ramadan

  • Avant la période de jeûne

Le ramadan est quasiment arrivé, c’est parti pour le marathon de 30 jours.

Comme pour tout marathon, il faut y aller doucement au début et se préparer physiquement mais aussi mentalement !

Jeuner régulièrement au cours de l’année peut vous faciliter cette période, pas de panique, nous sommes encore dans la première quinzaine du mois de Cha’ban. Jeuner 2/3 jours peut être bénéfique dans le sens où ça représente un entrainement.

En effet, Ibnu Rajab (Rahimahou Allah), dans son livre intitulé: lata-if al ma’arif fima limawassim al-‘am min al-watha-if”(page 252) dit:


“Il a aussi été évoqué comme sens pour le jeune de cha’ban que c’est comme un entrainement pour celui de ramadan, ainsi il n’entrera pas dans le jeune de ramadan avec difficultés et peines mais plutôt il aura été entrainé avant et en aura pris l’habitude, et il aura trouvé en jeunant cha’ban la douceur et le plaisir du jeune et donc, entrera dans la mois de ramadan avec force et tonus!”

Le mental joue énormément. En effet, nous sommes dans les périodes où les jours de jeûne sont relativement longs, il faut donc travailler son mental, se dire que l’on est capable de le faire. Après tout si Allah Ta’ala nous a demandé de jeûner, c’est que nous en sommes capable.

Rappelez-vous l’histoire des 40 prières : au début de l’Islam les musulmans avaient à effectuer 40 prières. Par la suite ce nombre fut ramené à 5 prières parce qu’Allah le Transcendant et Très Haut savait qu’il serait difficile pour bon nombre des fidèles de s’y conformer.

On a souvent tendance à se dire que c’est difficile, c’est fatiguant. Remplaçons cette façon de voir les choses par des pensées positives du type : ça va m’apporter beaucoup de bien, je vais pouvoir perdre du poids, le temps que je ne consacre pas à manger, je peux l’utiliser pour faire autre chose.

Et surtout, et si on invoquait Le Tout Miséricordieux de nous faciliter cette période ?

Diminuer les produits « addictifs » du genre café et le grignotage.

Eh oui, si vous avez l’habitude de grignoter sans cesse, il est clair que le jeune sera plus difficile pour vous. Ne mangez que lorsque vous avez faim.

De même, essayez de nous passer du café. On entend souvent également : « je suis accro au café, sans ça, je ne suis pas du tout productif(ve).. Dormez assez, vous verrez que vous n’en n’aurez pas forcément besoin

Améliorer ou en modifier les habitudes alimentaires

J’entends par là les mauvaises habitudes bien sûr : manger moins, diminuer les produits animaux qui contiennent hormones, résidus de vaccins, tranquillisants et pesticides.

De même, éviter les sodas qui contiennent beaucoup de sucres et qui n’apportent pas grand-chose au point de vue nutritionnel

Favorisez une alimentation revitalisante. Ce sont des aliments qui vont aider l’organisme à faire le plein d’énergie. Ils apportent des éléments indispensables à la vie tel les minéraux, les vitamines, les oligo-éléments, les ferments lactiques.

Le recours à des compléments alimentaires

On ne va pas se le cacher le jeûne est éprouvant.On peut donc aider son corps en le fortifiant. Une cure de nigelle ou de spiruline peuvent être bénéfique.

En effet la nigelle ( el habbat saouda) peut notamment soulager les maux de tête et les vertiges.

Quant à la spiruline, elle évite les états de carences.

  • Période de jeûne

Ce qu’on remarque chaque année, c’est qu’au moment de la rupture du jeûne, on se rue sur la nourriture pour en engloutir le plus possible. Et ce qu’il en ressort c’est que certaines personnes ont tendance à grossir durant le mois de Ramadan. On a tout faux !

Voici quelques idées de menu spécial Ramadan:

-Healthy ftour 1 : Batbout à la farine complète, soupe carotte/cumin

-Healthy ftour 2: Chorba végétarienne, maakouda patate douce sauce tahiné-coriandre

-Healthy ftour n°3: Mézé libanais végétarien

-Healthy ftour n°4: Datte fourrée chocolatée, brochette saumon-légumes, quinoa aux herbes et citron

Source : http://www.myhealthysweetness.com/

Buvez en quantité suffisante, c’est très important.

N’hésitez pas à boire des infusions de romain ou d’artichaut pour le foie et les intestins par exemple.

Faites du sport. Oui, oui du sport ! Cela va vous permettre de conserver vos capacités musculaires et accompagne l’élimination des toxines.

  • Après le jeûne

Après cette période de restriction, il faut revenir à une alimentation normale. Attention, celle-ci doit se faire progressivement.

Le premier jour, consommez des légumes cuits doucement tels que les carottes ou les légumes verts.

Le deuxième jour, réintégrez des fruits tendres et peu acides comme la pomme.

Le troisième jour, faites un repas léger avec un peu de protéines.

Maintenant que vous êtes lancés, tirez un trait sur vos mauvaises habitudes alimentaires. Profitez-en pour éviter les viandes, le sucre et préférez les aliments végétaux.

Sur ce, je vous souhaite un excellent mois de Ramadan !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici