L’intérêt de la phytothérapie de nos jours

0
868

La phytothérapie signifie « soigner avec les plantes ». Elle est une alternative à la médecine reconnue par le ministère de la santé comme une médecine à part entière.

Les plantes possèdent des principes actifs très puissants qui se trouvent soit dans les racines, l’écorce, les feuilles, les sommités fleuries, les fruits, la résine. Ces mêmes plantes sont testées scientifiquement, ainsi, les remèdes sont plus efficaces mais aussi sans danger.

En effet, elle est dénuée de tout effet toxique pour notre organisme. Il n’y a pas d’effets secondaires, les plantes peuvent être consommées toute l’année à la dose prescrite par le spécialiste. C’est donc l’idéal pour notre corps à longue durée. Souvent l’organisme est bien mieux adapté à un traitement à base de plantes qu’à une thérapeutique exclusivement chimique. Une plante de bonne qualité donne de très bons résultats ; ex : nigelle


Les plantes utilisées dans le cadre de la phytothérapie peuvent aider à soigner de nombreuses pathologies, en fonction des vertus que chacune d’elles possède.

Ainsi pour lutter contre le stress, on peut avoir recours à la bergamote ou encore à la camomille romaine. La lavande aspic permet de faciliter le sommeil.

L’éleuthérocoque est indiqué pour les comportements névrotiques tels que l’anxiété, la dépression ou le surmenage


Pour ces mêmes comportements névrotiques la médication chimique proposerait des benzodiazépines (molécules qui agissent sur le système nerveux central). Ces dernières agissent certes contre l’anxiété et induisent le sommeil mais elles favorisent la perte de mémoire.

De plus, actuellement les traitements à base de plantes reviennent au premier plan, car l’efficacité des médicaments tels que les antibiotiques (considérés comme solution universelle aux infections graves) décroît.

Cependant la phytothérapie se pratique uniquement dans le cas de maladies « bénignes », en prévention ou en complément d’un traitement dans le cas de maladies plus lourdes sous certaines conditions.

Le Dr Jean-Michel Morel, médecin généraliste chargé d’enseignement en phytothérapie à la faculté de Besançon s’est exprimé à ce sujet : « Globalement, les plantes ne sont pas conseillées pour traiter les pathologies graves comme les cancers ou les maladies cardio-vasculaires aiguës »

Il est à noter que tout n’est pas « bon à prendre » dans les plantes. Certaines plantes peuvent s’avérer dangereuses.
De plus, la phytothérapie ne convient pas toujours aux enfants ou aux femmes enceintes ou allaitantes. Il faut donc agir avec précaution.

Finissons par une note positive : à travers la phytothérapie, on peut se soigner en se faisant plaisir. En effet, les plantes peuvent être consommées sous forme de tisane, boisson à laquelle on peut ajouter un complément qui donne un aspect plaisant à l’ensemble.

Cela change des cachets au goût parfois amers !

Les informations présentées sur ce site n’ont pas pour objectif de se substituer à un traitement ou aux conseils d’un médecin, ou d’un spécialiste et doivent de préférence être envisagés sur des recommandations personnalisées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici