Ma première Hijama

2
967

La Hijama est une technique de soins thérapeutiques consistant enl’application de ventouses aspirant naturellement le sang impur du corps parle biais d’incisions superficielles de l’épiderme. Le terme Hijama estpolysémique, en effet il possède exactement trois sens précis et appropriés qui sont Incision, Aspiration et Retour au volume idéal.

La technique de la Hijama se veut simple et très efficace par la volontéd’ALLAH, elle consiste en l’extraction du sang chargé d’humeurs nocives pour le corps dans son intégralité.

Le Messager d’ALLAH (sallallahou ‘alaihi wa sallam) a vivement recommandé la pratique de la Hijama et a signifié son importance dans plusieurs hadiths authentiques.

Anas Ibn Mâlik rapporte que le Messager d’Allah (salallahu ‘alayhi

wasalam) a dit : « Pendant mon Voyage Nocturne, je ne suis pas

passé devant un groupe d’anges sans qu’ils ne me disent : « Ô

Muhammad ! Ordonne à ta communauté de pratiquer Al-Hijama.»

[Sahîh Al-Jâmi’ (5671)]

Oum anas, 25 ans a acceptée de nous raconter la première fois qu’elle a eue recours à la hijama

Essentielle Sunna : Comment avez-vous eu connaissance de cette pratique ?

Oum Anas : Eh bien assez simplement, depuis plusieurs mois je souffrais d’une mal physique. J’ai eu de nombreux rendez-vous médicaux. Cependant, malgré cela, je ne ressentais pas d’amélioration à mon état de santé. J’en ai eu assez, j’ai décidé de prendre ma santé en main (rires). Je me suis donc documentée sur les différents soins naturels. Et de fil en aiguille, je suis tombée sur la médecine prophétique. J’étais hallucinée, nous, musulmans avions une technique de soins et je l’ignorais. Je me documentais de plus en plus. Et là j’ai découvert la hijama.

ES : Et alors, quelle impression en avez-vous eu ?

OA : (rires) J’ai trouvée la méthode assez simple cependant, j’ai eu un peu, même beaucoup peur. En effet la vue du sang m’angoisse.

ES: Vous avez quand même décidé de vous y rendre, pourquoi ?

OA : Les hadiths ! Celui-ci notamment : « Le meilleur moyen de se soigner est la hijama »
(Boukhari et Mouslim – Nassaï) Je suis croyante, cela a donc suffit de me convaincre, et je me suis dit qu’l fallait que je prenne sur moi, pour obtenir la guérison bi idnillahi

ES : Mashallah ! Comment s’es t passée la séance brièvement ?

OA : Franchement, j’ai beaucoup angoissée quand la première ventouse a été posée, j’appréhendais l’incision puis je me suis détendue car en fin de compte si on é l’habitude des prises de sang, ça n’est pas trop différent de cela. Je suis ressortie assez fière de moi je dois l’avouer, je me suis reposée. Puis dans le mois, j’ai repris rendez-vous !

ES : Quelle force de caractère mashallah ! Voulez-vous rajoutez quelque chose ?

OA : Oui, je n’ai pas eu le résultat que j’attendais instantanément mais Al hamdulilahi, je vais mieux, sans être pour autant totalement guérie.

ES : Barakalaufiki pour ce joli témoignage empreint de sincérité. Qu4Allah vous accorde la pleine guérison !

OA : Amiine ! WA fiki BarakaAllah

2 Commentaires

  1. selem alaykoum je souhaitrais prendre rdv pour faire une hijama je suis dans le 93 a Stains si qu’elle est proche de chez moi je peux aussi me deplacer
    barakallah ofik

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici